Epareuse : Points clés

Toutes les actualités
photo_epareuse_ok
Scrutez la machine sous toutes les coutures !


Sur une épareuse, comme sur tous les outils utilisant une prise de force, les pièces en mouvement sont source de nombreux dangers.


Lors d'un achat, penser à vérifier la présence d'une plaque de conformité "CE". En cas d'accident, l'absence de la plaque peut poser d'importants problèmes.

La prise de force : la cardan doit être équipée d'une protection pour éviter les risques d'enroulement.

L'éclairage : penser à jeter un oeil au système d'éclairage dont la présence est obligatoire pour circuler sur le domaine public.
epareuse


Les bavettes : vérifier l'état de celles-ci à l'avant et l'arrière du rotor.
bavettes_epareuse

Si possible, le fait d'atteler la machine va permettre de visualiser facilement l'ensemble des composants.
Lors du dépliage du bras et lors des différents mouvements hydrauliques, il est important de s'assurer de l'absence d'un jeu excessif au niveau des axes et des bagues ; actionner tous les mouvements les uns après les autres.
S'il y a une usure importante, un bruit de succion produit par la graisse, peut être entendu.

 

La seconde partie de la vérification concerne le bâti


Avec le temps et la conduite, des soudures peuvent présenter des points de fatigue malgré les différents systèmes de protection intégrés à l'épareuse.

Il est important de vérifier les cordons de soudure. Sur les modèles équipés d'un balancier télescopique, s'assurer de l'état des patins en téflon en déployant l'extension et en surveillant d'éventuels mouvements parasites.
Surveiller la forme du carter, en cas d'utilisation dans des conditions difficiles, celui-ci peut être déformé voire faire apparaître des cassures. Le rotor lui aussi est un marqueur important des conditions d'utilisations antérieures.

La partie centrale : si elle présente de nombreux impacts et une usure importante, son équilibrage peut avoir été modifié et être à l'origine d'une usure prématurée.
Inspecter le support accueillant les pièces travaillantes : une forte usure peut causer la perte des marteaux ou des fléaux.

Faire tourner à la main le rouleau palpeur pour contrôler l'état de ses roulements et vérifier la présence de la boulonnerie de réglage de la hauteur de coupe.
Prévoir l'ouverture du carter protégeant la courroie d'entraînement afin de contrôler son état et celui des poulies dont les dents peuvent montrer des signes d'usure.

A l'essai, penser à tester les deux sens de rotation du rotor, l'équilibrage par l'absence de vibration au régime de travail.
 

La recherche de fuites


Les nombreux flexibles et les conditions parfois agressives d'utilisation, le système hydraulique peut être soumis à rude épreuve.

Lors de la vérification, contrôler l'absence de fuite. Scruter le sol à la recherche d'éventuelles traces d'huile.
Ne pas hésiter, si c'est possible, à tester la machine sur la végétation.
Vérifier le niveau d'huile à l'oeillon :  cela donnera une indication de l'attention portée à la machine.
Enfin, soulever la prégrille du radiateur hydraulique pour sonder l'état de ce dernier.
Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

La formation organisée par la FDCUMA 87 le 16 juin 2022 a été un réel succès! En voici quelques photos...

Lire la suite de l'article

Retrouvez ci-dessous le programme de la journée de formation organisée par la FDCUMA 87 sur le site des Vaseix.

Lire la suite de l'article

Lors de son Conseil d'Administration du 23 octobre dernier, la FDCUMA Haute-Vienne a pris la décision d'être sociétaire de la SAS CAMACUMA (SAS Centrale d'Achats de Matériels Agricoles

Lire la suite de l'article